Travailler à un âge toujours plus élevé est à la mode, et pas seulement pour les groupes de rock. Dans de nombreux pays européens, la participation au marché du travail au-delà de l’âge de la retraite a fortement augmenté ces dernières années, bien que souvent à un taux d’activité réduit. En Suisse, le taux d’emploi des plus de 65 ans est de près de 13%, soit un tiers de plus qu’en 2005.Il en va de même pour les 55-64 ans : la participation au marché du travail est passée de 64% en 1996 à 75% (voir graphique).

Cependant, si l’on regarde plus loin dans le passé, on constate que le travail des seniors était beaucoup plus fréquent. Vers 1900, c’était même la norme : en France, 54% des plus de 65 ans avaient un emploi, en Allemagne, 58% (aucune donnée correspondante n’est disponible pour la Suisse). A long terme, le taux d’emploi en Europe a donc suivi une trajectoire en forme de U. Le point inférieur a été atteint au milieu des années 1990. Depuis lors, le taux d’emploi des personnes âgées n’a cessé d’augmenter.

Comment expliquer cette augmentation ? En adoptant une perspective historique, deux thèses souvent entendues s’avèrent peu concluantes.

  • Bien que l’état de santé des personnes âgées ne cesse de s’améliorer, cette évolution se produit depuis plus de 100 ans, et pas seulement au cours des trois dernières décennies. Cela n’explique donc pas ce revirement.
  • Il en va de même pour l’augmentation du niveau de formation: on continue à affirmer que seuls les travailleurs âgés hautement qualifiés ont une chance sur le marché du travail. Parmi les personnes de plus de 65 ans ayant un emploi, les universitaires sont en effet fortement surreprésentés avec 44%, bien que dans ce groupe d’âge, seuls 23% ont un diplôme d’études supérieures. Mais le niveau d’éducation de la population n’a pas augmenté uniquement à partir du milieu des années 1990.

Graphique taux d'emploi hommes âgés

Une étude récente réalisée par des experts internationaux de la sécurité sociale fournit des raisons plus pertinentes pour expliquer le taux d’emploi plus élevé des personnes âgées.

Premièrement, les experts soulignent les réformes des retraites qui ont eu lieu dans de nombreux pays dans les années 1990. En Italie, par exemple, un âge minimum pour le départ à la retraite a été fixé à 52 ans (sic) en 1996 et progressivement porté à 63 ans. En conséquence, l’emploi dans ces groupes d’âge a fortement augmenté. Une tendance similaire peut être observée au Japon, en Allemagne et dans les pays nordiques. Même en Suisse, où les réformes structurelles sont encore en suspens, le relèvement progressif de l’âge de la retraite des femmes de 62 à 64 ans a entraîné une augmentation immédiate de leur participation au marché du travail.

Toutefois, l’augmentation du taux d’emploi est probablement due à l’augmentation de la participation des femmes au marché du travail. Dans le passé, de nombreuses femmes ont quitté le marché du travail après la naissance de leur premier enfant. Cette situation est moins fréquente depuis les années 1990. Cela a maintenant un impact sur l’emploi des femmes plus âgées. L’écart du taux d’emploi entre les sexes des 55-64 ans a été réduit de moitié au cours des 30 dernières années : aujourd’hui, il n’est plus que de 14 points de pourcentage (au lieu de 31 en 1996).

Il est intéressant de noter que cela a également eu un effet sur la participation des hommes au marché du travail. Peut-être que les couples préfèrent prendre leur retraite en même temps. Comme les femmes travaillent plus longtemps, leurs partenaires restent aussi plus longtemps sur le marché du travail. L’effet est considérable : l’étude estime qu’environ un tiers de l’augmentation de la participation des hommes âgés au marché du travail est dû à l’allongement de la vie active des femmes.

Seniors à succès : Charlie Watts, Ronnie Wood, Mick Jagger et Keith Richards (de gauche à droite) sur scène. (Wikimedia Commons, Jim Pietryga)

Certes, les corrélations ne suggèrent pas de relations de cause à effet. Cela nécessite des études plus détaillées. Néanmoins, outre l’âge légal de départ à la retraite et d’autres paramètres de la prévoyance vieillesse, l’évolution du comportement professionnel des femmes est susceptible de jouer un rôle décisif dans l’avenir du travail des seniors. Une nouvelle tournée des Rolling Stones est à prévoir.