En Suisse, le potentiel de main-d’œuvre interne diminue avec le vieillissement de la population. Selon des estimations, le nombre de personnes qui sortiront du marché du travail en 2030 sera 65% plus élevé que celui de ceux qui y entreront. Avenir Suisse conçoit des stratégies pour un marché du travail viable, une intégration plus forte des femmes dans le monde professionnel, un partenariat social durable et un système de formation moderne et innovant. L’immigration va rester un facteur important pour répondre à la forte demande de main-d’œuvre qualifiée.