Tout n’était pas mieux avant

Les inégalités se réduisent au niveau mondial

Ce graphique, qui s’inspire du «Our World in Data» et qui est basé sur des données de l’OCDE, le montre : il prend en compte la répartition des revenus entre tous les citoyens du monde ou «world citizens» calculée en dollars internationaux en parité de pouvoir d’achat (aux prix de 1990). L’évolution est étonnante : tout n’était pas mieux avant, bien au contraire. L’évolution n’a en aucun cas été linéaire, cliquez sur le graphique ci-dessous.

Les données agrégées révèlent un développement clairement positif à travers la planète entière. Toutefois, il faut préciser que ce tableau est sensiblement influencé par le développement des deux Etats les plus peuplés, l’Inde et la Chine. Pour différentes raisons, tous les pays n’ont pas suivi cette trajectoire dans les mêmes proportions. Mais dans l’ensemble, la progression enregistrée au cours des dernières années est très réjouissante, car d’une part le revenu médian a considérablement augmenté dans le monde et, de l’autre, le nombre de personnes vivant dans une pauvreté extrême a fortement diminué par rapport à 180 ans auparavant – alors même que la population mondiale a fortement augmenté.

Informations supplémentaires
Données :

Courte biographie:
Natanael Rother a travaillé jusqu'en mai 2019 en tant que Fellow chez Avenir Suisse. Auparavant, il a notamment travaillé dans une grande banque et au sein des administrations cantonales de Lucerne et Zoug. Cet ancien athlète de haut niveau est dans le Comité consultatif de CH2048 et était membre du comité directeur d'Operation Libero de 2015 à 2017. Il a effectué des études d’économie politique, spécialisation en finances publiques, à l’Université de Lucerne.
Plus de publications de Natanael Rother
Microsite Readmore: Teil des Beitrags:

Comment nous portons-nous ?

Microsite Readmore: Teil des Beitrags:

Comment nous portons-nous ?

https://www.avenir-suisse.ch/fr/microsite/repartition/tout-netait-pas-mieux-avant