drucken

2021

Rapport annuel


Préface

Préface

La Suisse est de plus en plus souvent confrontée à des défis qui requièrent des solutions à l’échelle mondiale. C’est ce que nous avions mis en avant dans le rapport annuel de 2020. Nous faisions alors en premier lieu allusion à la pandémie et au réchauffement climatique, mais nous mentionnions aussi déjà la politique de sécurité et les tensions internationales. Pour l’instant, les problèmes liés à la pandémie semblent être maitrisés et le réchauffement climatique est abordé, même s’il s’agit trop souvent encore d’interventions étatiques coûteuses et inefficaces.

Mais il aurait été difficile d’imaginer en 2021 qu’une guerre bouleverserait l’Europe à ce point. Rendons-nous à l’évidence : même les pires scénarios peuvent se produire du jour au lendemain. Pendant trop longtemps, l’Europe occidentale se berçait dans la fausse sécurité que la paix, la liberté et la croissance économique étaient acquises ; les événements de ces derniers mois nous ont appris à penser l’impensable.

Face à tous ces imprévus, nous ne devons ni tomber dans l’activisme aveugle, ni dans la politique symbolique, ni dans les fausses solutions. Avenir Suisse poursuit l’objectif d’identifier les risques pour notre pays et de proposer des solutions conformes à l’économie de marché.

Avenir Suisse appuie ses analyses sur des faits économiques et s’engage pour des réformes efficaces et efficientes qui profitent autant que possible aux employés, aux employeurs, au climat et à la société en général.

Seule une économie prospère peut relever les défis les plus urgents. Le fait que la Suisse bénéfice toujours d’une paix sociale, alors que ce n’est plus le cas dans de nombreux pays occidentaux, est en grande partie lié à cette prospérité. Et cette aisance repose sur des valeurs consensuelles et intégratrices, c’est-à-dire libérales. Avenir Suisse contribue à la défense des valeurs démocratiques.

La prospérité de la Suisse repose en grande partie sur les échanges mondiaux de biens et de services. Il s’agit donc de consolider le rôle de notre pays au sein des la communauté internationale. Nous ne pouvons rien faire dans un splendide isolement. Même notre propre bien-être ne serait pas garanti. La réputation dont nous jouissons dans le monde se fonde sur notre système de formation, notre maché du travail, notre système fédéraliste et notre imposition relativement modérée. Avec Avenir Suisse, nous voulons continuer à mériter ce respect. Si nous y parvenons, notre voix sera entendue, malgré la taille de notre pays.

Impact

Patrick Dümmler

Senior Fellow et responsable de recherche Suisse ouverte
Suisse ouverte

«La renationalisation et l’isolement ne sont pas les bonnes stratégies pour notre pays hautement interconnecté. L’ouverture est un pilier de la prospérité, c’est pourquoi la Suisse a besoin de relations commerciales privilégiées avec l’Europe et le reste du monde.»

Mario Bonato

Senior Researcher Suisse ouverte
Suisse ouverte

«La liberté est un concept central pour Avenir Suisse, et pas seulement depuis la pandémie de Coronavirus. Chaque année, nous montrons et comparons les conséquences des restrictions de liberté dans les différents cantons.»

Sonia Estevez

Researcher Etat social pérenne
Etat social pérenne

«L’accès rapide aux médicaments innovants et onéreux représente un enjeu majeur pour les patients, l’industrie pharmaceutique et les assureurs. Le système de fixation des prix tel que pratiqué aujourd’hui par l’OFSP n’est plus adapté, il faut ajuster les modèles de valuation.»

Laurenz Grabher

Researcher Infrastructure et marchés
Infrastructure et marchés compétitifs

«La quasi-totalité de notre vie se passe en ligne. Afin de tirer le meilleur profit de la numérisation, il faut une infrastructure Internet performante. C’est pourquoi nous avons analysé dans une série de blogs les aspects économiques et politiques du développement en cours de la fibre optique.»

Teresa Hug Alonso

Researcher Suisse ouverte
Suisse ouverte

«La pandémie a démontré l’importance de l’ouverture des frontières. Notre publication sur la libre circulation des personnes montre que c’est vrai non seulement pour les personnes en elles-mêmes, mais aussi pour la prospérité de la Suisse.»

Eveline Hutter

Researcher Smart Government
Smart Government

«Les crises éprouvent la robustesse de nos institutions étatiques, mais elles ouvrent aussi la voie à de nouvelles idées.»

Jürg Müller

Senior Researcher Infrastructure et marchés
Infrastructure et marchés compétitifs

«Que cela soit sur la quarantaine, la dette ou l’indépendance de la BNS, la pandémie de Coronavirus soulève de nombreuses questions. Et nous avons apporté des éléments de réponse dans plusieurs publications.»

Samuel Rutz

Senior Fellow et responsable «Programme et recherche»
Infrastructure et marchés compétitifs

«Avec la crise du Coronavirus, les programmes de relance économique font leur retour sur la scène internationale. Or l’expérience a montré que leurs bénéfices sont généralement extrêmement modestes.»

Basil Ammann

Senior Researcher Infrastructure et marchés
Infrastructure et marchés compétitifs

«L’infrastructure numérique joue de plus en plus le rôle de pilier de notre société. Dans notre publication sur la 5G, nous nous sommes donc résolument prononcés en faveur d’une infrastructure de téléphonie mobile performante.»

Jérôme Cosandey

Directeur romand et responsable de recherche Etat social pérenne
Etat social pérenne

«La pandémie a eu des conséquences sur toutes les assurances sociales : sur les dépenses, en raison des décès, des maladies (mentales) et du chômage ; sur les recettes, en raison de la baisse des cotisations salariales et des recettes fiscales.»

Diego Taboada

Researcher Etat social pérenne
Etat social pérenne

«Une politique de prévention efficace doit prendre en compte l’impact des maladies non transmissibles sur le système de santé, sans tomber dans le paternalisme. Les entreprises ont un rôle essentiel à jouer.»

Lukas Rühli

Senior Fellow et responsable de recherche Smart Government
Smart Government

«En 2021, Avenir Suisse a analysé les aspects écologiques et économiques du changement climatique dans une publication complète et soigneusement préparée, suggérant la voie vers une politique climatique suisse efficace.»

Lukas Schmid

Fellow Smart Government
Smart Government

«Le fédéralisme est précieux en temps de crise : la Suisse aurait moins bien résisté à la pandémie de Covid-19 sans les degrés de liberté des cantons, notamment sur les aspects décisifs de gestion de la pandémie comme les tests, la couverture vaccinale et l’organisation.»

Marco Salvi

Senior Fellow et responsable de recherche Chances et société
Chances et société

«Nous développons des stratégies pour un marché du travail qui fonctionne, pour une meilleure intégration des femmes dans la vie professionnelle, pour un partenariat social qui évolue en permanence, et pour un système éducatif moderne et innovant.»

Patrick Schnell

Researcher Chances et société
Chances et société

«Un système éducatif flexible est non seulement une condition préalable à un marché du travail prospère, mais il favorise aussi la mobilité au sein de la société.»

Verena Parzer-Epp

Responsable Communication et IT
Communication

«Au cours de la pandémie, nous avons pu considérablement étendre notre présence médiatique sur les canaux numériques ainsi que dans la presse écrite, à la radio et à la télévision.»

Urs Steiner

Communication, responsable éditorial
Communication

«Afin de présenter les résultats de nos recherches à un public le plus large possible, nous étendons constamment l’éventail de nos canaux de communication. Nous aimons autant les livres que les médias électroniques, qui nous permettent de nous adresser directement à notre public.»

Carmen Sopi

Communication visuelle
Communication

«Les supports numériques ont considérablement élargi le champ des possibilités de la communication visuelle. Et la conception de formats de texte courts, de vidéos et de graphiques exige autant de soins que les livres papier.»

Key Figures

propre représentation

Finances

Les coûts d’infrastructures et d’exploitation de l’exercice 2021 ont diminué par rapport à l’année précédente. La modernisation de l’informatique en interne, qui a été mise en place au début de la pandémie, a pu être menée à bien. En outre, les dépenses pour les événements et les relations avec les donateurs ont été plus élevées que l’année précédente, car certaines manifestations ont dû être organisées de manière hybride. Les charges de personnel ont légèrement augmenté par rapport à l’année précédente, en raison des fluctuations et de l’insourcing. Dans l’ensemble, le budget de 5,5 millions de francs a été respecté.

propre représentation

Communication

Avec le recul progressif de la pandémie, les interventions lors de conférences et de panels ont heureusement fait leur retour dans le travail quotidien des collaborateurs. Les podcasts sont de plus en plus appréciés : rien que l’année dernière, il y a eu 22 463 écoutes. Parmi ces podcasts, 79 % ont eu un fort impact, c’est-à-dire qu’ils ont été écoutés pendant plus de 75 % de leur durée totale. Le jeu mobile «Democratia», avec lequel nous proposons à un public plus jeune une approche numérique et ludique pour comprendre le système politique suisse, a poursuivi sa bonne lancée après un début déjà réussi en 2020. En 2021, il a enregistré 32 109 téléchargements supplémentaires, 84 604 parties ont été lancées, et le jeu a été récompensé deux fois : par le prix Indigo du design dans les catégories «Game Design for Social Change 2021» et «Mobile Games 2021».

propre représentation

Fondation des donateurs

Les coûts d’infrastructures et d’exploitation de l’exercice 2021 ont diminué par rapport à l’année précédente. La modernisation de l’informatique en interne, qui a été mise en place au début de la pandémie, a pu être menée à bien. En outre, les dépenses pour les événements et les relations avec les donateurs ont été plus élevées que l’année précédente, car certaines manifestations ont dû être organisées de manière hybride. Les charges de personnel ont légèrement augmenté par rapport à l’année précédente, en raison des fluctuations et de l’insourcing. Dans l’ensemble, le budget de 5,5 millions de francs a été respecté.

Chronologie

https://www.avenir-suisse.ch/fr/rapport-annuel-2021